Giovedì, 9 dicembre 2021
Alle 20:00 Dante et les troubadours: itinéraires musicaux de la Divina Commedia

Le Moyen-Âge, à la suite de Boèce, divise la musique en trois grandes catégories : musica mundana, musica humana et musica instrumentalis. Si les deux premières, parfois regroupées sous l’intitulé de musica speculativa, regroupent l’ensemble des discours théoriques sur la musique et sont extrêmement valorisées, se voyant rapidement intégrées au cursus universitaire aux côtés des autres sciences du nombre (algèbre, arithmétique et astronomie), la troisième, correspondant à la pratique musicale concrète, jouit d’un statut plus ambigu. Or à ces trois catégories, permettant d’appréhender la totalité du monde, répond la tripartition de la Divina Commedia – ce qui se vérifie par trois rencontres vécues par le narrateur, comme autant de balises dans son parcours initiatique du plus bas au plus haut. Aux Enfers, Dante croise Bertrand de Born ; au Purgatoire, Arnaut Daniel ; et au Paradis, Bernard de Ventadour et sa Chanson de l’alouette. Ces noms sont ceux de trois grands troubadours occitans, poètes-musiciens dont l’influence irrigue la création dantesque. A travers ces figures, véritables incarnations des trois formes de musique instituées par Boèce, se dessine un itinéraire musical qui, de l’amour profane chanté par les modèles, atteint la perfection divine – celle qui, seule, meut le Soleil et les étoiles.


Fondation Pierre Gianadda

Rue du Forum 59 - 1920 Martigny

Conférence-Concert en français


Cédric Meyer
Elisa Fellay, mezzo-soprano
Marie Favre, musicologue, conférencière