Firenze lo sai non è servita a cambiarla La cosa che ha amato di più è stata l’aria

fatti non foste a viver come bruti, ma per seguir virtute e canoscenza

Amor, che a nullo amato amar perdona, Mi prese del costui piacer sì forte, Che, come vedi, ancor non m'abbandona...

A Roma confluiscono tutti i peccati e tutti i vizi per esservi glorificati. Tacito

Image

Voyage en Italie à travers les musiques des traditions régionales

Concert/présentation du Trio Arama (Bologne)
Samedi 9 février 2019 à 16:00
Teatro Comico, Av. du Ritz 18 - 1950 Sion

Le Trio ARAMA propose un voyage à travers les cultures musicales des diverses régions d'Italie. Les trois musiciens bolognais nous raconteront l'histoire des musiques populaires du Bel Paese. Grâce aux textes des chansons il est possible de tracer une histoire populaire de l'Italie, de comprendre les us et coutumes locales des Italiens. Les morceaux présentés seront entrecoupés de récits et d'explications. 

Photos...

image

Le procès de Galilée: enjeux historiques, philosophiques et théologiques 

Conférence de  Domenico Collacciani
Jeudi 14 mars 2019 à 18:15
Médiathèque de Sion, Rue de Lausanne 45, 1950 Sion 

La conférence porte sur la question bien connue des procès et des condamnations dont Galilée a fait l’objet entre 1616 et 1633. On retracera les étapes des événements afin d’essayer de donner une réponse à la question suivante :  « Pourquoi l’église romaine a-t-elle voulu censurer le savant pisan ? ». En retraçant la genèse du conflit s’établissant entre la science nouvelle et les savoirs traditionnels nous éluciderons les raisons pour lesquelles les recherches de mécanique et les observations par la lunette astronomique ont pu bouleverser les consciences des contemporains. Il en résultera l’image vive d’un aspect fondamental de la culture italienne. L’imbrication de science, religion et politique se laissera ainsi percevoir dans toute sa complexité.

Biographie du conférencier...

Photos...

La conférence est organisée en collaboration avec la Société Valaisanne de Philosophie.

logo svph2

 

 

image

Qu'est-ce que l'Italie? De l'ontologie à la politique

Conférence de Paolo Natali
Mardi 16 avril 2019 à 19:15
Médiathèque de Sion, Rue de Lausanne 45, 1950 Sion 

Metternich commentait en 1847 : "le mot ‘Italie’ est une expression géographique". Ces mots ont souvent paru actuels : même après la proclamation d’un Royaume d’Italie en 1861 et d’une République italienne en 1946, on ne peut nier que l’Italie comme entité politique ait souvent souffert de crises d’identité. Ce n’est toutefois pas un cas isolé. La question de l’identité collective, et nationale en particulier, suscite le débat en Europe, en Israël et aux États-Unis. Qu’est-ce qu’une nation ? Dans mon intervention, je présenterai quelques réponses alternatives données par les philosophes à cette question, correspondant à diverses ontologies de la nation. Celles-ci nous permettront de situer la nation par rapport à d’autres entités collectives (par exemple la famille, le clan, la corporation, l’État, l’empire,…) et de réfléchir sur certaines oppositions politiques, comme celle, aujourd’hui très à la mode, entre nationalistes ou ‘souverainistes’ et internationalistes ou ‘globalistes’. L'application de ces différentes théories au cas italien fera émerger leur mérites et démérites en tant qu’outils d'analyse socio-politique. Pour conclure, j’essayerai de donner une réponse à la difficile question: qu'est-ce que l'Italie?

Biographie du conférencier...

Photos...

image

L'immigration italienne en Suisse: une perspective européenne

Conférence de prof. Stefanie Prezioso
Jeudi 19 septembre 2019 à 18:30
Médiathèque de Sion, Rue de Lausanne 45, 1950 Sion 

L’immigration italienne marque depuis plus de 120 ans le devenir de la société helvétique. Dès la fin du 19e siècle, elle a été à l’avant-garde des discussions sur les questions migratoires quelles soient liées à l’accueil de travailleurs et de travailleuses ou à celui d’exilé politique , en périodes de paix comme en périodes de guerre. Mais l’immigration italienne c’est aussi et peut-être surtout le parcours d’hommes et de femmes, leur inscription sur le territoire helvétique, les traces politiques et culturelles qu’ils et elles ont laissé et leur rapports réels et parfois fantasmé à leur pays d’origine…et à leur double absence. 

Biographie de la conférencière...